Motifs de consultation en ostéopathie

Séquelles d'entorse

L’ostéopathie possède des champs de compétence variés. Cette variété n’est pas toujours bien interprétée, ce pourquoi elle passe trop fréquemment de l’image de soins de confort à soins de derniers recours.

Cette confusion est le résultat de l’application de notre vision médicale classique à un concept qui ne systématise pas le corps, mais qui l’envisage de façon globale (habituellement pour une douleur dentaire on va voir un dentiste, pour le cœur un cardiologue etc..).

L’ostéopathie est une solution non médicamenteuse à certains troubles fonctionnels (mal de dos, douleurs articulaires ou musculo-tendineuses, migraines, séquelles d’entorses, troubles du sommeil, difficultés digestives chez l’enfant au moment du sevrage…).

Ainsi de soin prioritaire à soin secondaire, dans le cas de traitements médicaux lourds par exemple, l’ostéopathie est susceptible de s’adresser à tous.

Par ses techniques, elle s'adapte à chacun en fonction de son âge, de sa morphologie et de ses réactions au traitement. Il serait donc réducteur de définir les indications de l’ostéopathie car elle s’applique à restaurer le meilleur terrain possible pour retrouver et/ou conserver un bon état de santé.

A ce propos il est intéressant de consulter le livre de Pierre TRICOT, Ce qui marche, ce qui ne marche pas en ostéopathie.